Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Affinez votre recherche

Rapport 2019 AllEnvi : La montée du niveau des océans, conséquences et anticipations d'ici 2020

Présentation du rapport d'étude 2019 et des scenarii prospectifs

Ces travaux portent sur les conséquences environnementales, sociales et économiques de la montée de la mer d’ici 2100, et les anticipations possibles.

 

L'Alliance nationale de recherche pour l'Environnement (AllEnvi) a mené, de juin 2017 à décembre 2018, un groupe de travail prospectif sur les conséquences de l'élévation du niveau des océans :

  • analyse des tendances passées
  • construction  de  scénarii balayant la diversité des possibles sous diverses hypothèses de contextes physiques d’élévation du niveau des mers.

 

La montée du niveau de l'océan apparaît comme une des pressions majeures de ce siècle. Son ampleur et ses effets à long terme sont difficiles à identifier, et donc, à  anticiper.  Toutefois,  si  les  causes  sont  encore  incomplètement  analysées  et  comprises,  les  premiers  effets sont  déjà  observables  sous  diverses  formes  et  sur  de  nombreux  sites.

 

Les scénarii

Les  8 scénarios  identifiés montrent  qu'il est  rationnel  de  se  préparer  à  des  élévations  moyennes  de  l'ordre  de  1  à  2  mètres  à  l'horizon  2100  et  que même  des  politiques  déterminées  et  continues  d'adaptation  n'ont  de  sens  à  moyen  et  surtout  long  terme (2100 et au-delà) que couplées avec d’ambitieuses politiques d'atténuation engagées aussi précocement que possible.

Les  impacts  de  cette  élévation  sont encore faibles aujourd'hui, mais les projections portent à penser que l’élévation du niveau de la mer va s’accentuer et que ses conséquences risquent d’être à terme considérables en matière de  changement  du trait de côte, d'habitat, d'infrastructures, d'agriculture, de tourisme...

Ce changement global en accélération et  encore  mal  quantifié,  impacte  aussi  déjà  des  écosystèmes  littoraux  même  si  ses  conséquences  restent encore mal connues.

Les  résultats  dessinent  trois  grandes  trajectoires et 8 scenarii liées  aux  orientations  de  gouvernance  résultant  de politiques  d'adaptation  et d'atténuation  du  changement  climatique :

  • Scenarii de déni du changement climatique ou du déni de l'élévation du niveau de la mer : passivité, adaptation très ou trop tardive et sous la contrainte
  • Scenarii de l'adaptation de la zone littorale et de l'atténuation des changements : politique d'atténuation ambitieuse et anticipée, réaction tardive et centrée sur la protection des villes, adaptation différant les efforts sérieux d'atténuation
  • Scenario de la fragmentation de la gouvernance internationale malgré l'ampleur croissante des menaces conduisant à des adaptations locales mais insuffisantes pour freiner les changements

Trois focus territoriaux sont pris en exemple :

  • Nouvelle-Aquitaine
  • Pays-Bas
  • Vietnam

 

La mer monte, prospective à 2100

La montée du niveau de la mer : conséquences et anticipations d’ici 2100, l’éclairage de la prospective

Le résumé

Auteurs: Denis Lacroix, Olivier Mora, Nicolas de Menthière, Audrey Béthinger, avec la contribution de Christophe Didier et Murielle Lafaye

Rapport d’étude AllEnvi - octobre 2019

Le site internet de l'Alliance nationale de recherche pour l'Environnement

Un article sur cette étude sur le site de l'IRSTEA

 

Date du document : 11/2019

Retour à la documentation